Cinéma

[ENTRÉE LIBRE]

Venez découvrir les Cycles Cinéma du Crous où tous les mois, 3 soirées seront consacrées à une thématique cinématographique, en salle des frères-Lumière à Dolet dès 20 h ; l’occasion de (re)découvrir des courts ou des longs métrages, en version originale sous-titrée, sous un autre angle.

Le lundi est une carte blanche au ciné-club étudiant Cinéfac.

Découvrez les cycles de SEPTEMBRE à DÉCEMBRE 2018 !

cycle  » révolution  » – du 1 au 3 octobre

If de Lindsay Anderson / 2011 / 1 h 50 / Royaume-Uni [Entrée libre / Tout public ]

En partenariat avec Cinéfac

Projection précédée d’un court métrage

Des lycéens anglais se révoltent violemment contre le système éducatif et la discipline de fer de leur établissement. Ils vont même jusqu’à tirer sur la foule le jour de la remise des prix…

> Lundi 1 octobre à 20 h – Salle des frères-Lumière

 

———————————————————————–

Le péril jeune de Cédric Klapisch / 1995 / 1 h 40 / France [Gratuit / Réservé aux résidents ]

Quelques jeunes hommes se retrouvent plusieurs années après avoir quitté le lycée. Ils assistent pendant son accouchement la compagne de leur meilleur ami, mort une semaine auparavant d’une overdose. C’est pour eux l’occasion de confronter leurs souvenirs.

> Mardi 2 octobre à 20 h – Salle des frères-Lumière

———————————————————————–

À peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid / 2015 / 1 h 46 / France-Tunisie-Belgique [Entrée libre / Tout public ]

Tunis, été 2010, quelques mois avant la Révolution, Farah 18 ans passe son bac et sa famille l’imagine déjà médecin mais elle ne voit pas les choses de la même manière. Chanteuse au sein d’un groupe de rock engagé, elle vibre, s’enivre, découvre l’amour et sa ville de nuit contre la volonté de sa mère, qui connaît la Tunisie et ses interdits.

> Mercredi 3 octobre à 20 h – Salle des frères-Lumière

 


cycle  » guerre 14 – 18  » – du 5 au 7 novembre

Johnny got his gun de Dalton Trumbo / 1973 / 1 h 50 / USA [Entrée libre / Tout public ]

En partenariat avec Cinéfac

Projection précédée d’un court métrage

Durant la Première Guerre mondiale, un jeune soldat est blessé par une mine : il a perdu ses bras, ses jambes et toute une partie de son visage. Il ne peut ni parler, ni entendre, ni sentir mais reste conscient. Dans la chambre d’un hôpital, il tente de communiquer et se souvient de son histoire.

> Lundi 5 novembre à 20 h – Salle des frères-Lumière

 

———————————————————————–

Au revoir là-haut d’Albert Dupontel / 2017 / 1 h 57 / France [Gratuit / Réservé aux résidents ]

Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l’un dessinateur de génie, l’autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l’entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire.

> Mardi 6 novembre à 20 h – Salle des frères-Lumière

 

———————————————————————–

Programme de courts métrages [Entrée libre / Tout public ]

En partenariat avec Sauve qui peut le court métrage

Le cinéma qui n’avait pas encore fêté son vingtième anniversaire, sera un témoin fondamental du premier conflit mondial qui par ailleurs inspirera par la suite de nombreuses œuvres dont de très nombreux courts métrages. Qu’il filme directement le conflit pour le restituer comme des actualités ou des films de propagande ou qu’il le prenne comme toile de fond pour des fictions ou des films éducatifs voire prophylactiques, le cinéma produira une masse considérable de documents.

Au programme :

Le Jour de Gloire de Bruno Collet / France / 2007 / Animation / 7′

La nuit précédant l’offensive, un soldat s’est retranché au fond d’un souterrain. Dehors, la guerre gronde à faire trembler la terre et l’homme se prépare à l’inéluctable…

 

 

**********

La Détente de Pierre Ducos, Bertrand Bey / France / 2011 / Animation / 9′

Au fond d’une tranchée de la Première Guerre mondiale, l’esprit d’un soldat, paralysé par la peur, transpose la guerre dans un monde de jouets.

 

 

**********

Lettres de femmes de Augusto Zanovello / France / 2013 / Animation / 11′

Sur le front de la Grande Guerre, l’infirmier Simon répare chaque jour les gueules cassées des poilus avec des lettres d’amour, des mots de femmes qui ont le pouvoir de guérir les blessures de ces soldats de papier.

 

 

**********

Guillaume le désespéré de Bérenger Thouin / France / 2012 / Fiction / 13′

Guillaume Deyrolles traverse la guerre de 14-18 comme une furie. Il sera tour à tour séminariste, matelot, canonnier, boxeur, soldat, capitaine, aventurier, escroc, marlou, mondain, chimiste, acrobate, cabotin, héros, ivrogne, et surtout poète.

 

 

> Mercredi 7 novembre à 20 h – Salle des frères-Lumière


Cycle  » 2.0  » – du 3 au 5 décembre

Her de Spike Jonze / 2014 / 2 h 06 / USA [Entrée libre / Tout public ]

En partenariat avec le Criavs

Los Angeles, dans un futur proche, Theodore Twombly, un homme sensible au caractère complexe, est inconsolable suite à une rupture difficile. Suite à l’acquisition d’un programme informatique ultramoderne, il fait la connaissance de « Samantha » et peu à peu, ils tombent amoureux.

> Lundi 3 décembre à 20 h – Salle des frères-Lumière

 

———————————————————————–

Une fiancée pas comme les autres de Craig Gillespie / 2008 / 1 h 42 / USA-Canada [Gratuit / Réservé aux résidents ]

Timide et introverti, Lars vit seul dans un petit village du Middlewest. Quand il leur annonce qu’il a enfin rencontré une jeune fille sur Internet, Bianca, sa famille est soulagée et très impatiente de faire sa connaissance. Leur surprise est grande lorsque Lars leur présente très officiellement l’étrange Bianca.
Sur les conseils de leur médecin, Karin et Gus décident de ne pas heurter Lars et d’accepter son amie. Bianca accompagne Lars à table, à l’église ou au supermarché attirant l’attention et la stupéfaction générale du village.

> Mardi 4 décembre à 20 h – Salle des frères-Lumière

 

———————————————————————–

The social network de David Fincher / 2010 / 2 h / USA [Gratuit / Réservé aux résidents ]

Une soirée bien arrosée d’octobre 2003, Mark Zuckerberg, un étudiant qui vient de se faire plaquer par sa petite amie, pirate le système informatique de l’Université de Harvard pour créer un site, une base de données de toutes les filles du campus. Le succès est instantané : l’information se diffuse à la vitesse de l’éclair et le site devient viral, détruisant tout le système de Harvard et générant une controverse sur le campus à cause de sa misogynie. Mark est accusé d’avoir violé intentionnellement la sécurité, les droits de reproduction et le respect de la vie privée. C’est pourtant à ce moment qu’est né ce qui deviendra Facebook.

> Mercredi 5 décembre à 20 h – Salle des frères-Lumière

La projection sera suivie d’un « Bavardage autour des films » animé par le Café-lecture Les Augustes dans la Galerie Dolet.

 

 

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !