Documentaire

Du 4 au 6 octobre 2021

[ENTRÉE LIBRE / TOUT PUBLIC]

Salle des frères-Lumière, Dolet – Bât. A

25 rue Étienne-Dolet, Clermont-Ferrand

 

lettre de sibérie de chris marker / 1957 / 1 h 01 / france

Projection Cinéfac

Dans ce film-essai, le cinéaste Chris Marker s’interroge sur la manipulation des images. Apportant la preuve par l’exemple, il propose ainsi plusieurs commentaires en voix off sur des mêmes séquences filmées en URSS : l’un élogieux, l’autre critique, le dernier plus objectif.

> Lundi 4 octobre –  20 h

 

 

à voix haute – la force de la parole de stéhane de freitas et ladj ly / 2017 / 1 h 39 / france

Chaque année à l’Université de Saint-Denis se déroule le concours Eloquentia, qui vise à élire « le meilleur orateur du 93 ». Des étudiants de cette université issus de tout cursus, décident d’y participer et s’y préparent grâce à des professionnels (avocats, slameurs, metteurs en scène…) qui leur enseignent le difficile exercice de la prise de parole en public. Au fil des semaines, ils vont apprendre les ressorts subtils de la rhétorique, et vont s’affirmer, se révéler aux autres, et surtout à eux-mêmes. 

> Mardi 5 octobre – 20 h

 

 

carte blanche au festival traces de vies

Playeros : Travailleurs des plages de Alexandre Beaumont-Vachon / Spira-Ecole des métiers du cinéma et de la vidéo / 2019 / 14’ / Canada, Québec

Le chant du coq sonne le réveil de Nelson, endormi aux côtés de sa femme derrière les moustiquaires d’un baraquement exigu. Avec un groupe d’hommes, vêtus comme lui d’un tee-shirt blanc, il gagne la plage de Punta Cana, en République Dominicaine. Dans quelques heures, des centaines de touristes prendront place sur les transats en plastique blanc que Nelson nettoie encore au jet d’eau.

Je n’ai plus peur de la nuit de Leïla Porcher et Sarah Guillemet / Les productions du lagon/Sister Productions / 2020 / 1 h 13 / France

Petit matin rose sur fond de montagnes bleu-marine : les combattants du parti kurde, le « Komala », sont déjà en tenue militaire, debout. Dans ce petit camp – quelques baraquements couverts en tôle, une vingtaine de jeunes gens s’entraînent. Parmi eux, Sama et Hélia, deux Iraniennes qui vont associer les réalisatrices à leur quotidien.

> Mercredi 6 octobre – 20 h

 

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !